GAÏA OLIARJ-INÉS

Dany

Chez Dany, la première chose qu’on fait c’est prendre un café. On s’installe, on se met à l’aise, comme chez soi. Parce que Dany elle est comme ça. « Je veux que ça reste familial ici. Je veux pas de hiérarchie ou je sais pas quoi. C’est pas du tout dans mon caractère. Déjà moi je suis taureau donc ce genre de trucs, non non non non. » Et les clientes elles le sentent. C’est pour ça qu’elles viennent se faire coiffer ici. « On dit souvent que la cliente ressemble à la coiffeuse. ». Et pour Dany, ça, c’est le plus important.

Dany est le portrait d’une coiffeuse de campagne. D’une femme qui est partie à la ville. Et qui est revenue. Qui est amoureuse de son salon, de ses clientes, et de ses montagnes. Ses épaules tendues retombent quand elle rentre dans sa vallée. Dany c’est le portrait d’une campagne qui essaie de survivre à la montée de l’immobilier, au désert médical, à ce nouvel exode rural. Ce matin Dany parle. D’elle, de toutes ces Dany, de toutes ces femmes, et de toutes ces campagnes.

Texte et jeu : Gaïa Oliarj-Inés
Mise en scène : Sarah Delaby-Rochette
Régie et regard extérieur : Marcos Caramés-Blanco.

Théâtre

HORS LES MURS
Lieu en cours

Du 8 au 10 novembre

50 min. environ
À partir de 10 ans.
5€