COLLECTIF L'AVANTAGE DU DOUTE

Tout ce qui nous reste de la Révolution, c'est Simon

Une pièce sur la mémoire post-68 qui tisse une histoire de transmission et de rejet avec une apparente sincérité.

« Tout ce qui nous reste de la Révolution, c’est Simon est le premier spectacle de notre collectif. En cherchant les possibilités d’un engagement politique et poétique commun, nous nous sommes trouvés confrontés à la question de notre héritage. Ce qui nous reste de l’exploration de ce passé proche, c’est « Simon », Simon comme métaphore, comme comédien, comme personnage. Ainsi Mai 68 et la période qui a suivi ont été pour nous davantage un chemin qu’une destination, pour questionner le rapport de l’intime et du social, du politique et de la famille, de l’art et de la vie en société aujourd’hui. Tout ce qui nous reste de la Révolution, c’est Simon n’est pas une conclusion définitive mais une proposition que nous vous adressons. »
Collectif l’avantage du doute.

Écriture, mise en scène et dramaturgie : Collectif l’Avantage du doute
Avec : Simon Bakhouche, Mélanie Bestel, Judith Davis, Claire Dumas et Nadir Legrand
Création lumière : Wilfried Gourdin
Régie générale : Jérôme Perez Lopez
Administration, production, diffusion : Marie Ben Bachir

Production : L’Avantage du doute
Coproductions : Le Bateau Feu – Scène Nationale de Dunkerque et La Comédie de Béthune -Centre Dramatique National du Nord-Pas de Calais.

Avec le concours de Culture Commune et le soutien de La Ferme du Buisson – Scène Nationale de Marne-la-Vallée et réalisé avec la complicité du Théâtre de la Bastille.

Théâtre

Samedi 2 avril > 20h

1h20
À partir de 14 ans
15€ | 11€ | 7€

PLEIN TARIF  15 €
TARIF RÉDUIT + 11 € : Adhérent de l’association, demandeur d’emploi, professionnel du spectacle, étudiant, quotient familial < 900 €
TARIF RÉDUIT ++ 7 € : -18 ans et quotient familial < 600 €

CARTE 5 PLACES À 45 € : Non nominative, valable jusqu’à fin juillet 2022

Dans le cadre du festival